Un atelier cuir traditionnel à Cognac

Quelques mots sur l'atelier

Fondé à Cognac en 2016 par Yohann Decharraud, l'atelier cuir TiipiiK est un atelier ou le travail se fait toujours à la main, de manière artisanale et sans machines.

J'ai besoin de toucher, de sentir mes mains sur de la matière, de sentir les formes se modeler sous mes mains, de voir un objet prendre forme.

Yohann

Finalement c’est une histoire qui commence il y a longtemps, très longtemps, dans la campagne berrichonne.

Gamin je passais beaucoup de temps chez ma grand-mère, dans un hameau perdu de quatre maisons. Il y avait un garage avec de vieux outils dont je ne connaissais ni les noms ni l’utilité. Mélange d’époques on trouvait aussi bien des tournevis récents que des colliers de trait. Tout cela m’intriguait et je passais des heures à essayer de faire quelque chose de tout ça, sans grand succès il faut bien l’avouer. Personne n’était là pour m’expliquer, me montrer comment utiliser tout ceci. Mais, buté, je finis par réaliser quelques objets.



Les années passèrent et je m’éloignais de ce garage. Rattrapé par la civilisation, les jeux vidéos, l’école, mes pas me guidèrent vers d’autres chemins. Je restais quand même dans la pratique manuelle et créative avec le dessin, puis la BD, la sculpture, avant de prendre le chemin de l’université, puis celui du numérique. Un temps intéressé par la 3D, c’est dans le développement web que je finis par atterrir. J’y resterai pendant plus de 10 ans.

Mais le numérique a un défaut majeur pour moi : il est trop virtuel. Une tentative de retour à la 3D échoue pour la même raison. J’ai besoin de toucher, de sentir mes mains sur de la matière, de sentir les formes se modeler sous mes mains, de voir un objet prendre forme.

La révélation se fera au détour d’un atelier de bourrellerie. Les matières, les odeurs… Bon sang mais bien sûr ! Retour dans le passé avec les colliers de traits et harnais dont je ne comprenais pas la fonction. Tout s’éclaire. Le cuir m’offre tout ce qu’il me manquait. Les sensations sont bien là, à me parcourir l’échine. C’est cette voie que je veux suivre et pas une autre.

Jusqu’ici je n’avais fait que suivre le mouvement, guidé par la famille, les situations. Dorénavant je prenais les commandes, je traçais mon propre chemin. Je savais que cela allait être difficile, mais il fallait que j’y arrive, il n’y avait pas d’autre option.

Mes recherches pour trouver une formation autour de Cognac ne me satisfont pas, jusqu’à ce que j’ai l’idée de chercher à la source : des bourreliers qui pourraient m’apprendre, à l’ancienne, le métier. S’il faut commencer comme commis qu’il en soit ainsi.

La chance me sourit et je rencontre dans un atelier cuir un couple de bourreliers, lui sellier, elle maroquinière, baignant tous deux dans ce milieu depuis leur enfance. Je ne pouvais pas rêver mieux !

Après un rapide tour d’horizon l’avenir s’assombrit. Comme je le pensais le chemin s’annonce rude. Bien qu’adroit de mes mains je n’ai aucune connaissance du milieu hippique, ni même du travail du cuir. Tant pis, je fonce. Ils me confient une pince, des aiguilles, du fil et des chutes de cuir et après m’avoir montré une technique de couture, m’invitent à essayer. Les premiers temps sont durs, mais la volonté reste intacte. Qu’importent les piqûres et les ampoules, le plaisir est bien là et il ne disparaitra plus.

Après ce cheminement voici qu’aujourd’hui l’artisanat du cuir revit à Cognac au travers de l’atelier cuir TiipiiK ! Et si vous n’avez pas l’occasion de passer à l’atelier, vous pouvez visiter la boutique en ligne.

Apperçu de l'atelier cuir TiipiiK

Petit à petit, technique après technique, j'apprends, je me perfectionne​

Et pArce qu'on est meilleur à plusieurs

Un atelier collaboratif à Cognac

Si je suis la plupart du temps seul à l'atelier, il m'arrive de travailler avec des personnes extérieures issues d'autres corps de métier. Voici donc les personnes qui font partie, d'une manière ou d'une autre, de cet atelier. Ils /elles sont tous sur Cognac ou ses environs (Angoulême, Saintes...)
Yohann Decharraud - Atelier cuir TiipiiK
Quand on veut, on peut.

Yohann Decharraud

Programmeur reconverti dans le travail du cuir, je m'efforce de perpétrer un métier millénaire et d'y apporter ma touche personnelle.
Une question ? Un projet cuir ?

Contactez l'atelier cuir de Cognac !